route des vins d'alsace

Route des vins d’Alsace : à la découverte d’un terroir exceptionnel

C’est la plus ancienne des Route des vins de France, c’est la préférée des amateurs de vin blanc – dont je fais partie – et avec ses 170 km de long, elle permet de visiter une région du nord au sud. Vous l’aurez compris, la Route des vins d’Alsace est une destination touristique et œnologique de premier ordre. Voici quelques conseils pour faire de votre visite un moment inoubliable.

Pour les amoureux du patrimoine

Du nord au sud de l’Alsace, de Marlenheim à Thann, la Route des vins d’Alsace ne traverse pas moins de 67 communes. Soit autant de villages fleuris qui semblent tout droit sortis de cartes postales. Les amateurs de maisons à colombages, de châteaux, de villes fortifiées et de vieilles pierres seront ravis. Tout au long de l’itinéraire, les producteurs mettent à votre disposition des caves de dégustation.

Avec sa signalétique particulièrement bien étudiée, le parcours vous mène sur 38 sentiers viticoles différents. Ils cheminent, à travers les vignobles, vers de superbes panoramas au sommet de collines. Par ailleurs, vous découvrirez en Alsace un art de vivre traditionnel haut en couleur, à l’image des winstubs. Littéralement pièce à vin, la winstub permettait à l’origine aux propriétaires viticoles d’écouler leur production de vin. Ce sont désormais des restaurants ou auberges à part entière où l’on peut déguster les meilleurs produits du terroir alsacien, la fameuse choucroute en tête. Pour trouver les meilleurs winstubs d’Alsace, consultez cet article du chroniqueur gastronomique Gilles Pudlowski.

route des vins d'alsace 2

Pour les inconditionnels du vin blanc

C’est au lendemain de la Première Guerre mondiale qu’a débuté la production de vin en Alsace. Il est élaboré à partir de cépages typiques qui donnent toute leur identité à la boisson locale : riesling, pinot gris, gewurztraminer, muscat d’Alsace, sylvaner, pinot blanc. Ces cépages sont utilisés pour l’élaboration des vins blanc, véritables stars de la région alsacienne. Mais il ne faut pas oublier le fameux pinot noir, qui donne le seul vin rouge d’Alsace et qui a su gagner lui aussi ses lettres de noblesse. Pour tout savoir sur ces cépages et leurs caractéristiques gustatives, c’est par ici !

Les vins alsaciens sont commercialisés sous 3 AOC (Appellation d’Origine Contrôlée) distinctes :

  • Alsace
  • Alsace grand cru
  • Crémant d’Alsace

De plus, ces vins ont un type de bouteille exclusif, la flûte d’Alsace, qui permet de les identifier au premier coup d’œil. Enfin, pour faire les choses parfaitement, sachez que ces crus se dégustent traditionnellement dans des verres tulipe à long pied.

Les incontournables de la Route des Vins d’Alsace

L’idéal pour que votre voyage soit à la fois bien rempli et serein, c’est d’élaborer un itinéraire sur trois jours. Vous pourrez doser idéalement les visites des villages et les dégustations. Au cours de votre séjour, ne manquez pas :

  • Le château médiéval du Haut-Kœnigsbourg à Orschwiller, pour son panorama époustouflant.
  • Les cités de Riquewihr et Ribeauvillé, pour leur charme et leur authenticité.
  • La cave du Roi Dagobert, une coopérative de 250 producteurs qui cultivent l’amour d’une viticulture durable à Traenheim.

Vous trouverez d’autres idées de parcours et de visites sur le site de tourisme-alsace.com. Une dernière idée pour allier plaisir de la table, plaisir des yeux et santé ? Sillonnez l’Alsace à vélo !

Si vous souhaitez approfondir votre connaissance de notre boisson nationale par excellence tout en découvrant les régions de France, sachez que l’Hexagone compte 15 Routes du vin différentes. Chacune a son terroir, ses goûts, ses points de vue caractéristiques. De la Champagne à la Corse en passant par le Beaujolais, vous avez là de quoi occuper toutes vos RTT !

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !