Que faire pour combattre le cholestérol ?

Notre foie produit de la graisse naturelle nécessaire à notre organisme appelé cholestérol ou lipide. Celui-ci est également apporté par notre alimentation. Sa circulation dans notre sang se fait par sa fixation à des transporteurs. Ces derniers correspondent au bon et au mauvais cholestérol.

Le bon et le mauvais cholestérol

Le HDL Cholestérol et le LDL Cholestérol concerne le bon et le mauvais cholestérol. Le taux de cholestérol total dans le sang est idéalement situé entre 1,8 à 2 grammes par litre. Ce chiffre coïncide à un risque moindre de l’apparition d’accident cardiaque. Le bon cholestérol doit dépasser le 0,35 gramme par litre tandis que le mauvais doit être en dessous de 1,6 gramme par litre. Ce taux intégral est obtenu par l’addition du bon et du mauvais cholestérol. L’hypercholestérolémie concerne l’augmentation du cholestérol dans le sang. Elle est causée principalement par une origine génétique et familiale, par la prise de certains palliatifs, par la plupart des maladies, par une hygiène de vie pas très commode et par le manque d’activité physique. Pour éviter l’augmentation du taux de cholestérol, il y a la prévention primaire. La prévention secondaire permet d’éviter les complications quand ce taux fait 2 grammes par litre voire plus.

Le régime anti-cholestérol pour traiter l’hypercholestérolémie

Pour prévenir ou diminuer l’excès de cholestérol dans le sang, suivez un régime anti-cholestérol. Vous réduirez le cholestérol dans votre sang de 10 à 15%. Ce n’est pas un simple régime, mais une nouvelle manière de vous alimenter. Pour ce faire, évitez de consommer les gras, les viandes rouges, les charcuteries, les produits laitiers gras ainsi que les œufs qui apportent du cholestérol alimentaire. Méfiez-vous également des beignets, des fritures et des huiles de cuisine. Consommez plus de produits riches en Oméga 3 et 6. Mangez beaucoup plus de poisson. Renforcer votre consommation de fruits et de légumes à chaque repas. Vous devez atteindre la prise quotidienne minimum de cinq fruits et légumes.

Les traitements palliatifs

Suivant le type et le taux de cholestérol dans votre organisme, votre médecin vous présentera différents genres de traitements médicaux. L’efficacité des soins palliatifs ne se verra que si vous les prenez de manière significative et régulière tout en les assemblant à un régime. Pour la prévention primaire et secondaire, les statines représentent les particules activement recommandées lorsqu’elles sont associées à la pratique d’une activité physique. Si vous constatez des effets indésirables comme des problèmes de douleurs dans les muscles et les tendons ou de l’intolérance aux statines, votre médecin vous l’associera avec de l’ézétimibe. Vous pouvez cliquer ici pour connaître un peu plus sur les Statines.

Les autres types de prévention

En dehors du régime anti-cholestérol, il vous est nécessaire de prendre des mesures hygiénodiététiques. Vous devez alors supprimer l’absorption d’une certaine quantité de sucres rapides. Celles-ci concernent les boissons sucrées, le sucre lui-même ainsi que les confiseries. Supprimez également toute consommation d’alcool. Limitez entre autres toutes sources de stress et d’anxiété. Quant aux activités sportives et physiques, ce sont des compléments importants et indispensables à tous vos traitements.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !