Motarde et Motard, n’oubliez pas de bien vous assurer !

Si comme moi, le retour des beaux jours et la fin de la saison hivernale, vous pousse à ressortir votre belle mécanique du garage, alors cet article est fait pour vous ! Car attention, la moto est un engin super au niveau des sensations, mais en faire vous soumets à de nombreux risque, alors n’oubliez pas l’assurance moto !

Qui est concerné par l’assurance moto ?

Bien sûr, tous les motards doivent obligatoirement assurer leur véhicule. Mais d’autres biens motorisés sont concernés par cette formule spécifique. Les scooters, les trikes, les cyclomoteurs, les quads et même les trottinettes ou les vélos électriques doivent être assurés. Une assurance moto (comme MAAF) se présente généralement sous trois formes :

  • Au tiers : cette formule n’inclut que la garantie responsabilité civile, qui couvre les dommages causés au véhicule ou à l’intégrité physique d’une tierce personne. C’est la couverture de base.
  • Tous risques : à l’inverse, un contrat de ce type comprend toutes les options proposées par l’assureur. Un choix qui peut s’avérer très coûteux par rapport aux besoins réels du pilote.
  • Intermédiaire : un contrat dont les clauses sont adaptables, chacune des garanties souscrites étant étudiée en fonction de vos besoins réels, de votre situation de conducteur et de l’usage que vous faites de votre deux roues.

Les garanties du motard

En tant que propriétaire d’un deux roues, les contrats d’assurance moto qui vous seront proposés comporteront tous un certain nombre de clauses standard, spécifique à votre situation de pilote :

  • Casques conducteur et passager : grâce à cette garantie, vous pouvez obtenir un remboursement des protections crânienne portées par les deux occupants de votre véhicule, souvent en valeur d’achat.
  • Equipement du motard : cette clause concerne la combinaison, les gants, le blouson, le pantalon, les bottes ou encore le gilet air bag porté par le conducteur. En cas de détérioration, suite à un accident par exemple, l’indemnisation de chacun d’entre eux est prise en charge par l’assureur (cliquez ici pour plus d’informations sur les risques du pilote).

Ces garanties vous sont proposées car vos protections sont naturellement plus exposées aux risques qu’un chauffeur de voiture, qui de toute façon n’en a pas besoin. Vous n’êtes pas protégé par l’habitacle de votre véhicule, et le moindre heurt peut dégrader les pièces de votre équipement.

Généralement, ces garanties sont systématiquement incluses dans les contrats qui vous seront proposés.

Quelles sont les options complémentaires ?

Si la loi vous oblige à assurer votre véhicule au tiers, vous-même n’êtes pas couvert contre les sinistres que vous êtes susceptible de subir. Toutefois, votre situation personnelle ne vous impose probablement pas de devoir souscrire une assurance moto tous risques.

C’est pour cette raison que les assureurs proposent à leurs clients de choisir des formules intermédiaires, qui leur permettent de choisir des options complémentaires (visitez ce lien pour vous aider) :

  • Bris de glace et d’optiques : les sinistres qui concernent vos phares ou votre pare-brise sont pris en charge.
  • Vol : à souscrire en particulier si le lieu de garage se situe dans une zone géographique à risque.

  • Incendie : personne n’est à l’abris d’un départ de feu. Perdre votre deux roues dans ces conditions pourrait vous coûter cher si vous n’êtes pas couvert.
  • Assistance 0 km : si votre véhicule tombe en panne, à court d’essence ou crève un pneu près de votre domicile, l’assureur vous vient en aide.
  • Protection juridique : en cas de litige avec un tiers au cours de l’achat, de la vente ou de la réparation de votre deux roues, vous êtes soutenu dans le cadre de la défense de vos droits et de vos intérêts.

Enfin, faites attention au montant de la franchise qui concerne votre assurance moto. Un seuil trop élevé ferait certes baisser le montant de vos cotisations, mais pourrait vous placer en difficulté en cas de sinistres dont vous devriez avancer les frais de votre poche.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !