Addict au portable, découvrez comment décrocher en douceur !

Nous sommes 5,1 milliards à posséder au minimum un téléphone portable, c’est-à-dire que 75% de la population mondiale utilise tous les jours un mobile. Aujourd’hui, ils ne servent plus uniquement à téléphoner mais aussi à envoyer des messages texte, des photos, surfer sur Internet et sur les réseaux sociaux via des applications. Et vous, pensez-vous pouvoir vous passer  de votre téléphone portable facilement ?

Addict au portable : qu’est-ce que ça implique ?

C’est une maladie qui a un nom, la nomophobie. Il s’agit de la contraction de « no mobile phobia ». Cette phobie résulte de la peur de ne pas avoir son portable à portée de main. Elle entraîne des symptômes d’anxiété lorsque la batterie est faible ou que le réseau est mauvais. Déjà, en 2008, 53% des détenteurs de téléphones portables éprouvaient ce sentiment d’anxiété.

Aujourd’hui, les Smartphones prennent beaucoup de place dans notre quotidien augmentant ainsi les risques de dépendance. Un véritable addict au portable l’aura toujours dans la main ou à côté de lui y compris la nuit. Consulter très fréquemment son mobile et ressentir de l’angoisse lorsqu’il ne fonctionne pas correctement peuvent également être des effets de cette addiction pouvant aller jusqu’à la crise de panique. Si vous voulez en avoir le cœur net, je vous propose de faire ce test !

Pour plus d’informations sur l’addiction au portable, je vous invite à lire l’article « Addiction au téléphone portable: les plus accros seraient impulsifs et matérialistes, selon une étude américaine ».

Besoin d’une digital detox ?

La digital detox consiste tout simplement à supprimer l’utilisation de tout objet connecté, téléphone portable, tablette, ordinateur. De plus en plus à la mode, cette detox s’inscrit dans la tendance du retour à la vie traditionnelle, cet esprit convivial de renforcement du lien humain par l’échange direct. Je pense que cela peut être une bonne solution pour palier aux symptômes ressentis par les addicts au portable.

Ce phénomène prend de l’ampleur et les offres fleurissent. Aux Etats-Unis, on propose des soirées « digital detox » où les appareils électroniques sont confisqués à l’entrée. Même les applications reprennent le concept en adoptant des modes « off » pour quelques heures, principalement mis en place pour ne pas sonner en pleine nuit comme pour Facebook et son appli Messenger. Ironie du sort, beaucoup de ceux qui ont testé la digital detox s’empressent de le dire sur les réseaux sociaux. J’ai d’ailleurs vu un reportage très intéressant sous forme d’expérience sur Canal plus, voici le teaser :

Pour plus d’informations sur la digital detox, je vous donne l’adresse du blog detox-digitale.com.

Comment vivre avec ces technologies sans tomber dans l’excès ?

Véritable doudou numérique, le téléphone portable est tantôt rassurant tantôt symbole de réussite sociale. Quelle que soit l’utilité que vous en faites assurez-vous qu’elle n’empiète pas sur votre vie. Pour cela, je vous conseille d’adopter des réflexes simples :

  • Coupez votre téléphone la nuit ou au moins mettez-le en silencieux
  • Ne l’utilisez pas pendant les repas
  • Au boulot, gardez le téléphone portable pour la pause
  • À la maison, réservez-vous des moments « geek » et appréciez les échanges directs avec votre famille le reste du temps

Addict au portable, découvrez comment décrocher en douceur !3

On ne peut plus vivre sans téléphone portable, pour certains c’est une certitude pour d’autres c’est une chose futile, mais il faut admettre la réalité, cette technologie est très utile et nous sort souvent de situations compliquées comme lorsque l’on tombe en panne. Vous ne retournez pas à la lumière à la bougie, n’est-ce pas ? Je pense qu’il faut accepter les technologies et vivre avec son temps. Apprenez donc à vivre avec sans excès !

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !