50 Shades of Grey : du SM soft à en revendre !

Avec le tam tam médiatique qu’il y avait autour, je ne suis pas passée à côté du phénomène 50 Shades of Grey. J’ai vu le film avant de lire le roman et je me suis même documentée sur ce genre de contenu. Bien que je ne sois pas spécialement adepte de SM, j’ai été séduite et je voulais vous faire aujourd’hui une sorte de revue sur ce genre littéraire parce que oui, il s’agit bien d’un genre littéraire.

50 Shades of Grey : le livre avant le film

Comme beaucoup de gens, j’ai découverts les fameuses 50 Nuances de Grey peu avant la sortie du film. Mais en réalité, même si le film est sorti seulement en février 2015, les trois tomes de la trilogie sont parus en 2012 et ils étaient (et sont toujours) des bestsellers.

Pour la petite histoire, 50 Shades of Grey était au départ une fanfiction inspirée de l’univers de Twilight. L’auteur E. L. James a commencé par publier l’histoire au fur et à mesure qu’elle l’écrivait sur des sites dédiés justement à la fanfiction, mais elle a rapidement eu des avertissements étant donné que le contenu était clairement sexuel.

C’est alors qu’elle décide de créer son propre site, qu’elle nomme FiftyShades.com, mais elle a par la suite décidé d’en faire une histoire à part entière, mais non plus une fanfiction. Les personnages principaux qui étaient Bella Swan et Edward Cullen sont devenus Anastasia Steele et Christian Grey.

Et comme je le disais plus haut, il y avait trois tomes :

  • Fifty Shades of Grey (1er tome)
  • Fifty Shades Darker (2ème tome)
  • Fifty Shades Freed (3ème tome)

50 SHADES OF GREY : DU SM SOFT À EN REVENDRE !

Zoom sur le thème : pourquoi ça marche …ou pas ?

Le thème en question est le SM soft. On y parle de BDSM, mais sans jamais aborder des scènes trop hard. C’est très suggestif ça reste soft. Ce thème, notamment ce titre en particulier, a eu l’immense succès que nous connaissons parce qu’il soulève un sujet relativement tabou. Mais ce n’est pas choquant et c’est là tout le charme de la chose.

En réalité, le SM soft fait partie du sous-genre mommy porn qui lui, est du genre littéraire érotique. Et le mommy porn se caractérise par un contenu érotique destiné aux mères de famille. Même si je ne suis pas encore maman, je ne me suis pas sentie exclue pour autant. Alors, disons que c’est destiné aux femmes en général. Cliquez ici pour en savoir un peu plus sur le mommy porn.

Avec 50 Shades of Grey et consort, on assume mieux ce genre de lecture parce que tout le monde en parle. On a en quelque sort la permission sociale d’y jeter un œil. C’est en tout cas comme cela que je l’ai perçu. Je ne sais pas si je serai aussi assidue avec un autre bouquin se portant sur le SM soft, mais cette fois, j’ai rapidement dévoré les trois tomes.

Evidemment, tout le monde n’aime pas et c’est tout à fait compréhensible. Si le thème de la jeune vierge effarouchée en quête d’un maître dominateur ne vous inspire pas spécialement, les romans sur le SM soft ne vous plairont pas forcément.

Alors, vous avez lu 50 Nuances de Grey ou pas ? Vous laisseriez-vous séduire ? D’ailleurs, comme l’a annoncé E. L. James sur Twitter, le quatrième tome est déjà sorti en juin dernier. Ce dernier volet s’intitule Grey et l’histoire est relatée selon du point de vue de Christian Grey. À coup sûr, je le lirai à sa sortie en France même si pour le moment j’ai lu ici des critiques assez dures. On verra !

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !