Quelques conseils pour caser une amie célibataire

J’ai une amie qui vivait rupture sur rupture au point de perdre espoir quant au fait de trouver « le bon ». Durant des mois, elle est restée célibataire, 8 pour être exacte. Elle a frôlé avec la dépression alors j’ai décidé de l’aider en jouant l’entremetteuse. Avec le temps, beaucoup d’imaginations et des échecs, j’ai finalement réussi à la caser avec un « mec bien ». Ils filent aujourd’hui le parfait amour depuis cinq mois, ouf. Si vous avez une amie comme la mienne, je vous partage quelques astuces qui pourraient l’aider à croire en l’amour et à trouver sa moitié. Tout est possible !

L’aider à reprendre confiance en elle

Lorsqu’une femme vient de vivre des expériences traumatisantes dans ses relations amoureuses, elle pourrait se remettre en question. Elle perd confiance en elle, de croire que ses ex l’ont quitté par sa faute. Pour mon amie, c’est allé plus loin, elle s’est résignée au fait qu’elle n’est pas faite pour une relation amoureuse. Bien sûr, ce n’est pas vrai, mais elle y croit fortement. C’est là qu’il faut agir !

En tant qu’amie, ma mission était de la faire changer d’avis, et vite. J’ai fait en sorte de lui redonner confiance en elle, de l’aider à avoir l’estime de soi, pour qu’elle croie que l’amour est fait pour tous. Ce qui, au passage, est vrai !

Je n’ai pas hésité à la pousser à voir quelqu’un, parce que ce n’est pas facile de redonner confiance en soi, mais elle n’a pas sauté le pas.

Finalement, j’ai réalisé que la meilleure manière de caser une amie célibataire c’était de lui faire rencontrer de nouvelles personnes !

L’inviter à sortir et à faire des rencontres

Elle n’aimait pas trop sortir, parce que la plupart de ses amis étaient en couple et qu’elle ne voulait pas « tenir la chandelle » comme on dit. Du coup, elle refusait pas mal d’occasions…

Conseil : Invitez votre copine célibataire à sortir en soirées, à faire du shopping, à voir des amis en commun, à voyager, à faire de nouvelles rencontres… Profitez-en pour la taquiner un peu : tel homme serait bon pour elle, etc. En fait, il faut battre le fer tant qu’il est chaud sinon la personne risque de s’accommode de sa solitude, et là ça devient dur dur.

Quelques idées :

  • Dîner entre amis
  • Fête de famille (il y aura peut-être un de vos cousins célibataires qui craquera !)
  • Sorties culturelles ou fun (comme le Manoir de Paris)
  • Speed dating…

En tant qu’amie, vous connaissez bien ses craintes, ses envies, ses goûts. A vous de lui proposer des choses qu’elle ne refusera pas. Toutefois, on n’est jamais sûr à 100 % que cela ira.

Pour le cas de mon amie, par exemple, j’ai organisé une petite dizaine de rendez-vous infructueux, mais je n’ai pas lâché le morceau !

Attention toutefois à ces « dates », parce que certaines personnes ne les apprécient pas. La réaction peut être violente est venir brouiller une amitié, alors prudence. Ainsi, vous pouvez prévenir ou non votre amie du but de la rencontre que vous êtes en train d‘organiser mais bon si elle vous connait bien, elle aussi, il y a de grandes chances pour qu’elle sente le truc venir…

Ce site peut vous accompagner dans votre rôle d’entremetteuse. Il y a pas mal de faux pas à éviter et ça peut franchement aider.

Caser une amie célibataire grâce à un site de rencontre

Beaucoup de couples se forment grâce aux réseaux sociaux. Vous savez le copain de primaire qui refait surface comme une fleur en découvrant que vous êtes une femme. Rechercher un amour de jeunesse peut aussi être une piste, vous devez bien vous rappeler si elle craquait pour Florent, Laurel ou Thomas ;-).

Les  sites de rencontre ne sont pas à ignorer, en tout cas c’est ce qui a marché pour mon amie. Je l’ai moi-même aidée à créer son profil. Si elle est un peu hostile à l’idée de s’inscrire sur un site de rencontre, on peut prendre le problème à l’envers : de l’autre côté de l’ordinateur, il y a des célibataires en mal d’amour qui, comme elle, cherchent à vivre une nouvelle histoire vraie et honnête ! En tout cas ce que j’ai fait et son petit cœur d’artichaut s’est laissé convaincre.

Mais, il faut faire attention lorsque vous surfez sur le web. Certains sites ne sont pas sérieux ou du moins n’ont pas vraiment vocation à faire débuter de véritables histoires d’amour. Hum hum. Je pense à une institution de la rencontre mais je n’ai pas envie de faire de la mauvaise pub… En plus, il n’est pas rare que plusieurs profils de candidats soient faux alors il faut vraiment se méfier. Dans le cas de mon amie, je l’ai inscrite sur le site Nice-people et ça a collé avec le deuxième candidat au poste de copain.

Moralité : le virtuel peut parfois bouleverser la vie réelle et apporter énormément de positif. Mais je recommande  à toutes celles qui cherchent à aider une amie de trouver des solutions adaptées à son caractère car un échec peut être très dur à digérer…

Pour rigoler un peu, regardons Brigitte que j’adore !

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !