Cuisine et bateau : trucs et astuces pour cuisiner sur l’eau !

La vie à bord d’un bateau n’est pas seulement rythmée par les baignades, le farniente et la navigation. Je m’adresse particulièrement aux gourmands et aux estomacs sur pattes. Manger est l’une des activités les plus conviviales qui soient lorsque vous êtes en mer, même si l’on peut penser que la promiscuité forme à être très souvent en contact les uns avec les autres. Je vous livre ici quelques conseils pratiques issus de ma petite expérience pour mieux cuisiner à bord d’un bateau !

Cuisiner sur un bateau : mission impossible ?

Préparer les repas sur un bateau est aussi important que la navigation à chaque journée de la traversée. Michèle Meffre le dit si bien dans son livre « Et vogue la cambuse » – je vous l’accorde, ce mot n’est pas très utilisé dans la vie de tous les jours. La « cambuse », c’est une sorte de cellier spécifiquement sur un bateau, par quoi on peut comprendre cuisine tout simplement.

Cuisiner à bord d’un bateau, c’est aussi synonyme de bons petits plats, faciles et rapides à réaliser. Vous avez des exemples de ce type de recettes sur cette page. Je vous conseille de préparer vos courses dans ce sens et pas l’inverse ! Et n’oubliez pas les petites douceurs à déguster au clair de lune…

Si vous prévoyez de passer un séjour sur un bateau de location, je ne peux que vous conseiller de bien regarder le niveau d’équipement de la cuisine ! Surtout si pour vous la salade, ça ne va qu’un temps. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de scruter les photos à la recherche de l’électroménager présent à bord. Vous pouvez par exemple tester cette plateforme de location dont on m’a parlé : www.nautal.fr. On peut aussi envisager d’amener un petit réchaud portatif si le confort culinaire est au minimum.

Cuisine et bateau , trucs et astuces pour cuisiner sur l'eau 3

Des astuces pour la cambuse

Pour mieux avitailler un bateau, il faut prendre en compte plusieurs critères. Vous devez connaître la charge maximale supportable par le navire. Il faut aussi connaître le nombre précis des personnes à bord et les goûts de chacun. Je doute que la betterave à toutes les sauces plaise aux gros mangeurs. La durée du voyage avant de pouvoir amarrer compte également, elle conditionne la période où il faudra tenir en totale autonomie.

Préférez le verre ou le plastique pour les conteneurs des aliments en conserve. Oubliez les emballages et le carton pour un voyage sous les tropiques, humidité oblige. Côté vin, optez pour les jeunes crus pour une meilleure maturation dans les zones chaudes. Ah oui, bon à savoir, vous devez acheter des fruits au stade « cailloux » avant de partir, et les légumes emballés sous vide sont plus adaptés dans une cambuse. Votre attention s’il-vous-plaît : ne vous approvisionnez pas dans les supermarchés qui conservent la nourriture dans les chambres froides. Pour lire plus d’astuces, cliquez-ici.

Pour l’avoir testé, cuisiner à bord d’un bateau n’est donc pas si difficile. Il suffit de connaître les bonnes pratiques pour éviter les cuisine-faux-pas ! Vous êtes maintenant prêt pour la grande aventure.

Deux idées recettes incontournables pour cuisiner à bord d’un bateau

Faire du pain « maison »

Pour les ingrédients, il vous faut : 1 cc de sel, 1 cc de sucre roux, 3 cc de levure de boulanger (en granulé), 320 ml d’eau tiède et 400 g de farine.

Voici les différentes phases de la préparation :

  • Mélanger le sucre roux avec de l’eau tiède et la levure et attendre que cela gonfle.
  • Prendre un saladier et y mettre la farine. Y ajouter la levure. Versez-y l’eau tiède tout en remuant pour obtenir une pâte onctueuse. Battre cette pâte durant 5 minutes. Laissez reposer pendant 30 min pour le gonfler.
  • Préchauffer le four.
  • Prendre une moule à cake pour y verser la pâte. Mettre au four pendant 50 à 60 min.

Vous pouvez remplacer une partie de l’eau par du lait et utiliser de la farine complète ou des céréales. Une fois cuit, vous pourrez par exemple vous délecter d’un merveilleux apéro fromages / vin !

Cuisine et bateau , trucs et astuces pour cuisiner sur l'eau 4

Cuire un gros poisson (à chair blanche de préférence)

Préparation :

  • Vider le poisson, mais ne pas l’écailler
  • Rincer le poisson à l’eau courante
  • Couper en grandes tranches s’il n’entre pas dans le four
  • Mettre du papier aluminium sur les parties de chair visibles
  • Étaler 1 cm de gros sel sur le plat
  • Y mettre le poisson
  • Le recouvrir de gros sel de 1 cm d’épaisseur
  • Bien étaler le gros sel sur le poisson
  • Préchauffer le four à la température maximale
  • Enfourner le plat pendant 30 minutes ou plus pour un plus gros spécimen
  • Le sortir du four et enlever la croûte de sel

Servez et dégustez avec un petit vin blanc sec, vous m’en direz des nouvelles.

Voilà, j’espère qu’avec ces petits éléments vous ne serez pas démunis pour prévoir vos vacances en mer sans devoir faire escale pour chaque repas ! Evidemment, cela ne dispense pas de se faire plaisir en achetant des spécialités locales pour les manger sur le pont en toute simplicité.

Si vous voulez tenter l’aventure comme les pro, regardez cette vidéo sur le Vendée Globe ! Malin le shaker !

Mais si vous préférez passer vos journées en bâteau à lézarder au soleil, je vous conseille plutôt de faire une croisière ! Plus d’infos sur aarcroisiere.com.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !