opération machoire

Préparation avant l’opération des mâchoires ?

Disgrâce faciale, asymétrie du visage, blessures post-accident… plusieurs raisons peuvent motiver une opération des mâchoires. Réparatrice, cette opération est réputée pour ses effets esthétiques sur le visage. D’ailleurs, combien ne sont-ils pas ces patients qui ont retrouvé de la confiance en soi et trouvé leur qualité de vie s’améliorer au terme de cette opération ? Cela dit, intéressons-nous au processus de cette intervention médicale et surtout à sa préparation qui conditionne fortement sa réussite.

Processus d’une opération des mâchoires

L’opération des mâchoires relève de la chirurgie maxillo-faciale. Sensible, cette intervention qui implique les tissus musculaires et osseux appelle les compétences d’un expert avéré au risque d’altérer gravement le visage du patient. Aussi nécessite-t-elle une démarche médicale précautionneuse continue, qui va du diagnostic jusqu’à la réparation totale du patient. Vous aurez sans doute compris que la chirurgie maxillo faciale avant après est un long processus, dont chacune des étapes compte fondamentalement.

En règle générale, pour une chirurgie de repositionnement des mâchoires ou chirurgie orthognathique, quatre étapes fondamentales sont considérées :

  • Le diagnostic initial ;
  • Les dispositions préopératoires ;
  • L’intervention chirurgicale ou opération des mâchoires ;
  • Le traitement postopératoire.

Brièvement, le diagnostic initial va consister en une analyse collaborative entre un orthodontiste et un chirurgien maxillo-facial. Ces deux spécialistes vont notamment effectuer des examens radiologiques, observer le positionnement des mâchoires, simuler des tests à l’aide de moulages en plâtres…

Au terme du diagnostic initial, il n’y a qu’une seule étape qui sépare le patient de la phase opératoire : l’étape préparatoire. Cette phase est constituée de deux temps principaux. Il s’agit de la préparation du patient et de la préparation médicale.

La préparation du patient

À l’approche d’une chirurgie, surtout une intervention aussi déterminante qu’une opération des mâchoires, le patient peut être légitimement inquiet et préoccupé par les précautions personnelles qu’il doit prendre. S’il est vrai que les spécificités d’une intervention chirurgicale sont variables selon les individus, certains dénominateurs communs sont valables pour tous les patients. Voici quelques recommandations classiques que vous indiquera votre chirurgien.

  • Le repos : pour des raisons d’ordre médical, l’orthodontiste peut vous conseiller de vous reposer avant le jour de l’intervention. Si vous êtes travailleur, cela peut ponctuellement supposer une cessation totale de vos activités professionnelles ;
  • L’alimentation : selon votre cas, votre chirurgien maxillo-facial vous conseillera sur la nature de votre alimentation avant l’opération des mâchoires. Respectez ses orientations ! ;
  • La consommation d’alcool : votre spécialiste vous conseillera d’éviter la consommation d’alcool avant le jour de l’intervention ;
  • La prise de cigarette : avant l’intervention chirurgicale, le fumeur se verra indiquer une abstention temporaire le temps de l’intervention, voire une partie de la période postopératoire.

La préparation médicale

L’intervention chirurgicale pour un repositionnement de la mâchoire est précédée d’une série de dispositions techniques qui conditionneront la qualité du résultat postopératoire. Il s’agit notamment de :

  • L’alignement des dents : entre un an ou deux ans avant votre opération des mâchoires, l’orthodontiste installe des bagues orthodontiques sur vos dents. Cet appareil travaillera à aligner vos dents selon l’emboitement dentaire envisagé par le médecin. Une fois l’alignement voulu obtenu, l’intervention chirurgicale peut être potentiellement programmée ;
  • La prévisualisation virtuelle : pour s’assurer du parfait alignement des dents du patient, de la cohérence des mouvements osseux et de l’impact sur le faciès du patient, l’orthodontiste procède à une simulation informatique. Elle sert à représenter virtuellement la structure de la mâchoire ainsi que la modification faciale qu’elle va engendrer sur le visage du patient. C’est une sorte de prédiction morphologique chirurgicale.

À présent, l’opération des mâchoires du patient peut être programmée.

L’opération chirurgicale orthodontique proprement dite est une étape relativement simple dans la majorité des cas. Avec la pratique, les années et l’évolution technico-médicale, elle est devenue une intervention sans risques majeurs. À terme, il peut être demandé au patient de cesser toute activité temporairement. Ce repos après une opération des mâchoires est généralement d’un mois maximum.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !