Optez pour la coloration au couteau à mastiquer !

On le sait : les tendances capillaires naissent dans les salons de coiffure, mais c’est sur Internet qu’elles prennent vie. Instagram et Pinterest se sont faits une spécialité d’exposer les nouvelles modes et les techniques innovantes. Cette fois, le réseau social révèle un concept qui signe la fin des peignes et des pinceaux traditionnellement utilisés pour l’application des couleurs, au profit du… couteau à mastiquer !

Une tendance à tirer au couteau

Je ne suis pas la dernière à tenter des trucs un peu fous sur mes cheveux. Avant de venir vous en causer sur le blog, j’avais testé l’hair tapestry, cette tendance qui consiste à attacher des petits morceaux de tapisserie dans sa crinière. Cette fois, par contre, et au risque d’en décevoir certaines, je n’ai pas été me faire mastiquer les tifs chez le coiffeur.

Parce que la teinture, c’est autre chose que de s’accrocher un bout de tapis entre les mèches. Elle reste longtemps et son application chez le coloriste coûte parfois une petite fortune. Vous allez me dire : mais fais ta couleur toi-même ! Et non, pas cette fois, pas avec la nouvelle et insolite méthode de la coloration au couteau à mastiquer !

Dans la vie de tous les jours, le couteau à mastiquer est un outil propre au miroitier. Il sert à appliquer le mastic dans le cadre d’une pose ou d’un changement de vitre sur un châssis. C’est donc un accessoire que l’on est censé voir plutôt chez Valérie Damidot que dans les mains de Franck Provost. Alors, que diable fait-il désormais dans les salons de coiffure ?

Optez pour la coloration au couteau à mastiquer 2

Les goûts et les couleurs

Dans les salons de coiffure, les coloristes ont un peu le même rôle que les sauciers dans les cuisines : on ne les voit pas, mais leur présence est essentielle. Il s’agit de véritables artistes jonglant avec pigments et techniques d’application, et qui matérialisent à la pointe du pinceau les fantasmes chromatiques d’une clientèle qui n’a plus peur des couleurs les plus folles.

La coloration en elle-même consiste à appliquer, sur les cheveux, un mélange de couleur et d’oxydant crème. La méthode s’appuie traditionnellement sur un pinceau qui colore les cheveux mèche par mèche, technique qui prend beaucoup de temps et laisse, il est vrai, peu de place à la créativité.

C’est une coloriste, Chiala Marvici, employée chez Redken, qui a eu l’idée d’une nouvelle technique d’application à partir d’un couteau à mastiquer et d’une plaque (en Plexiglas ou en plastique). Étrange ? Pas tant que ça. Le principe de la coloration au couteau à mastiquer emprunte moins au domaine du bricolage qu’à la sphère artistique, en permettant aux coloristes de s’exprimer plus librement.

Chiala Marvici n’en est pas à son coup d’essai : c’est elle, déjà, qui avait lancé le concept du « hand-pressed », une façon de colorer les cheveux en les pressant avec les mains. On dit souvent qu’on n’arrête pas le progrès ; mais les idées toquées non plus, on ne peut pas les stopper !

Optez pour la coloration au couteau à mastiquer 1

La coloration au couteau à mastiquer : mode d’emploi

À l’opposé de la coloration classique, qui consiste à appliquer la couleur sur le cheveu, cette méthode appose le cheveu sur la couleur. Voici comment cela fonctionne :

  • La coloriste dessine, sur la plaque, un motif en couleur (une ou plusieurs nuances) ;
  • Elle recouvre ensuite la plaque d’une grosse mèche de cheveux ;
  • Elle se sert du couteau à mastiquer pour imprégner les cheveux du mélange ;
  • Plus le couteau passe sur les cheveux, plus le mélange se fond dans les cheveux.

Évidemment, non seulement le résultat est bon, mais il offre en outre l’opportunité de créer des reflets naturels ou de réaliser des dégradés de couleurs : il suffit d’étaler les motifs désirés sur la plaque et d’y apposer les cheveux. La coloriste a ainsi une liberté d’expression démultipliée, et peut répondre aux demandes les plus improbables sans perdre un temps fou !

Les possibilités sont innombrables. Et il faut avouer que les photos donnent envie… Alors, si votre prochain projet coiffure est une teinture, n’hésitez pas à demander à votre coloriste qu’elle aille chercher sa trousse à bricolage et qu’elle passe à la coloration au couteau à mastiquer !

Optez pour la coloration au couteau à mastiquer 4

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !