Comment mieux vivre son cycle menstruel ?

Pour de nombreuses femmes, la période des règles est loin d’être une partie de plaisir. Le cycle menstruel est rythmé par les fluctuations hormonales. Ce sont justement les hormones qui entraînent tous les maux physiques et mentaux, caractéristiques des différentes phases du cycle chez la femme. Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement miracle pour les soulager. Cependant, des solutions existent pour mieux vivre son cycle menstruel.

Le cycle menstruel : quels impacts sur notre forme physique et mentale ?

Comme nous l’avons mentionné dans notre introduction, ce sont les hormones qui déclenchent les différentes phases du cycle chez la femme. D’ailleurs, rendez-vous ici pour comprendre le cycle menstruel, un mécanisme à la fois complexe et passionnant.

Les effets de la progestérone, des œstrogènes et des autres hormones qui régulent le cycle menstruel sont nombreux, et touchent aussi bien au plan physique que mental. Parmi les différents symptômes provoqués par le cycle chez la femme, nous pouvons citer :

  • Les douleurs de règles : les prostaglandines encouragent l’utérus à se contracter, afin d’évacuer l’endomètre (le sang des règles). Chez certaines femmes, ces contractions peuvent être intenses et provoquer de vives douleurs.
  • Les maux de tête : il s’agit d’un symptôme très fréquent lors du cycle menstruel, dû à la baisse rapide du taux d’œstrogènes. Les maux de tête sont généralement ressentis quelques jours avant les règles.
  • L’acné : c’est bien connu, pendant les règles, la peau bourgeonne et les boutons font leur apparition. Sans surprise, l’acné de règles est provoquée par les fluctuations hormonales.
  • Les troubles intestinaux : la constipation ou, à l’inverse, les diarrhées pendant les règles sont provoquées par les contractions de l’utérus.

 

Bien sûr, nous devons également mentionner le Syndrome Prémenstruel (SPM). Comme son nom l’indique, il s’agit d’un syndrome survenant juste avant les règles. Il se caractérise par de nombreux symptômes, tant physiques que mentaux. En effet, le SPM peut être à l’origine de sautes d’humeur, mais aussi d’une période de déprime, voire d’une dépression. Trouvez plus d’informations à ce sujet sur le blog les-histoires-de-lea.fr.

Quelles solutions pour mieux supporter les aléas du cycle chez la femme ?

Nous venons de mentionner quelques-uns des nombreux symptômes caractéristiques du cycle menstruel. Mais alors, comment mieux vivre ses règles ? Voici quelques pistes de réflexion.

Bien connaître son cycle, pour anticiper

C’est vrai, il est essentiel d’observer son cycle menstruel, afin de mieux le connaître et de le comprendre. Ainsi, il sera beaucoup plus facile d’anticiper le SPM, les maux de tête ou de ventre, ou d’éventuels troubles intestinaux. Lorsque vous connaîtrez mieux votre cycle, vous serez en mesure d’organiser votre emploi du temps en fonction des différents symptômes rencontrés.

Notre conseil : n’hésitez pas à noter dans votre agenda les problématiques rencontrées lors de votre cycle, afin de mieux anticiper le mois suivant !

 

Le choix d’une méthode contraceptive appropriée

Le savez-vous ? Certaines méthodes contraceptives hormonales constituent un traitement efficace contre de nombreux symptômes du cycle menstruel. La pilule, ainsi que l’implant et le stérilet contraceptifs hormonaux peuvent être envisagés pour réduire l’acné, soulager les épisodes dépressifs du SPM, ou limiter les douleurs. En outre, certaines pilules coupent les règles. Ce sont les pilules en continu, recommandées aux femmes qui souhaitent être débarrassées des menstruations.

 

L’activité physique

L’activité physique modérée vous aide à mieux vivre votre cycle menstruel. En effet, le sport permet de se détendre, mais aussi de lutter efficacement contre les douleurs. De plus, c’est prouvé, la pratique d’une activité sportive possède des effets bénéfiques sur le moral.

 

Une alimentation équilibrée

Les fluctuations de la production de progestérone entraînent de nombreux effets secondaires chez la femme. Cette hormone est à l’origine des bouffées de chaleur, mais aussi du stress et de l’anxiété, pouvant entraîner un état de déprime passager. Or, ce sont les graisses qui participent à synthétiser cette hormone. En réduisant la quantité de graisses de votre alimentation, mettez toutes les chances de votre côté pour mieux vivre votre cycle menstruel !

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !