Comment marche un écouteur à réduction de bruit ?

Les bruits qui nous entourent peuvent parfois être néfastes voire un handicap au quotidien et notamment sur notre lieu de travail, où calme et concentration sont de mise. En effet, le fait d’être exposé au bruit de façon continue constitue une gêne et une enclave à la bonne réalisation de certaines tâches fastidieuses.

De plus, quoi de plus désagréable que d’entendre des bruits de fond lorsque vous écoutez votre musique préférée, ou que vous tentez de regarder un film dans un train ou un avion.

Heureusement, la société française Orosound a mis au point un tout nouveau genre de casque anti-bruit : les écouteurs à réduction de bruit.

Découvrez dans cet article comment ces écouteurs à réduction de bruit active fonctionnent et comment cette nouvelle technologie compte révolutionner votre quotidien.

Comment ça marche concrètement ?

Logiquement, tous les écouteurs disponibles sur le marché ont un effet réducteur de bruit, car ils sont composés à partir de matériaux spécifiques qui interfèrent avec un nombre limité d’ondes sonores. On les appelle les écouteurs à réduction de bruits passifs.

Ce type d’écouteurs est principalement utilisé pour écouter de la musique, par exemple. Découvrez sur le site Mr entreprise, les différents types d’écouteurs à destination des professionnels.

Cependant, les écouteurs à réduction de bruit conçus par Orosound disposent eux d’une composition unique, qui se présente comme une barrière sonore des plus efficaces, qui empêche les ondes sonores à haute fréquence de parvenir à vos oreilles. Ainsi, vous n’entendez plus les bruits qui vous entourent.

Mais en plus, les écouteurs à réduction de bruit sont dotés d’une technologie qui ne se contente pas d’étouffer les bruits à haute fréquence, mais qui efface activement ceux de basse fréquence. Comment ? En créant leurs propres ondes sonores. Ces ondes artificielles imitent les bruits entrant dans le casque en excluant les ondes sonores.

Concrètement, les écouteurs à réduction de bruit produisent des ondes qui vont venir annuler celles associées au bruit ambiant, c’est le principe même du contrôle actif du bruit. Ces ondes produites artificiellement sont identiques à celles qui émanent du bruit environnant, à l’exception près que les compressions et des raréfactions des ondes créées par les écouteurs à réduction de bruit sont disposées de telle façon à ce qu’ils puissent s’aligner aux compressions et aux raréfactions du bruit de fond. En s’assimilant, les deux ondes s’annulent, ce qui engendre un silence, autrement dit une interférence destructive.

Une composition unique au service de la réduction du bruit

C’est principalement grâce à une intelligence artificielle que les écouteurs à réduction de bruit réussissent cet exploit. En effet, le microphone placé à l’intérieur de l’oreillette enregistre tous les sons externes que les autres écouteurs classiques se contentent de bloquer passivement.

Le circuit d’annulation du bruit prend alors le relais et détecte l’entrée du microphone pour en obtenir une sorte d’empreinte digitale du bruit. C’est à partir des informations livrées par cette empreinte digitale que les écouteurs à réduction de bruit créent une onde sonore qui annule le son extérieur.

Ensuite, le son produit par le circuit de suppression du bruit est transmis aux haut-parleurs, qui en fonction du choix de l’utilisateur, peut effacer le son par interférence destructive, sans pour autant impacter les ondes sonores du même son.

Grâce à cette technologie révolutionnaire, les écouteurs à réduction de bruit sont capables de diminuer le bruit de plus de 20 décibels, ce qui correspond à une réduction de 70 % du bruit ambiant. De quoi profiter d’un environnement plus calme, propice à la concentration, notamment sur votre lieu de travail, en open space, ou bien dans les transports en commun tels que le train, le bus ou encore l’avion.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !