PEL et CEL : des produits d’épargne attrayants pour l’achat d’une résidence principale

Vous cherchez un financement pour l’achat d’un bien immobilier ? Le PEL (Plan Épargne Logement) et CEL (Compte Épargne Logement) sont des solutions pratiques pour obtenir un prêt avantageux. En effet, ces produits d’épargne complémentaires et réglementés par l’État permettront aux souscripteurs de constituer une épargne durant un temps prédéfini. Après quoi ils obtiendront un prêt en fonction des critères imposés par leurs contrats d’épargne et par la loi française.

Les caractéristiques

  • Le Plan Épargne Logement

Compte d’épargne très apprécié par les Français, le Plan Épargne Logement offre aux souscripteurs un taux fixé à l’avance jusqu’au terme du plan. Il doit aussi être alimenté régulièrement pour au moins 4 ans, et si jamais un retrait est effectué avant la 4ème année du PEL, celui-ci sera automatiquement clôturé. Cela entrainera, alors, la perte de tout ou de certains avantages en lien avec le PEL. Cela dit, dans le cas où le titulaire du compte a besoin de ses propres fonds, il est obligé de retirer son épargne en totalité pour bénéficier des différents avantages.

  • Le Compte Épargne Logement

Plus souple et moins contraignant que le Plan Épargne Logement, le Compte Épargne Logement n’oblige pas les souscripteurs à faire des versements réguliers. De plus, les fonds investis peuvent être retirés en tout temps, selon leurs besoins. Par contre, l’épargne en question n’est pas bien rémunérée comparée au PEL, et elle varie au fur et à mesure que les années passent. Ce qu’il faut également retenir sur le CEL, c’est qu’à l’issue de la phase épargne, le montant du prêt d’épargne logement, dont vous devrez normalement percevoir est inférieur à celui qui est sur un PEL.

Bon à savoir

Comme énoncés précédemment, les taux d’épargne et ceux de crédit sont préalablement fixés lors de l’ouverture du compte. Pendant la phase « épargne », le Plan Épargne Logement et le Compte Épargne Logement offrent une meilleure rémunération que le marché en période de taux bas. Ils protègent ainsi les titulaires de comptes d’une éventuelle hausse de taux tout en assurant à ces derniers un emprunt futur, naturellement, à faible taux. Toutefois, lorsque les taux augmentent, le PEL et le CEL sont assez attrayant pendant la phase « emprunt ». Moins cher que la capacité de prêts dans les banques, cet emprunt répondra sûrement aux besoins des investisseurs et épargnants français.

Différence entre PEL et CEL

Le Plan Épargne Logement et le Compte Épargne Logement sont basés sur le même principe, mais ils présentent également quelques différences en termes de conditions et de contraintes. D’abord, un retrait d’argent avant au moins 4 ans n’est pas autorisé sur un PEL, tandis que sur un CEL, cette opération est possible à tout moment.

Ces deux types de compte d’épargne sont des moyens pratiques pour financer l’achat d’une résidence principale. Les particuliers sont donc libres de choisir le produit adapté à leurs besoins.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !