Les sites à découvrir durant un voyage au complexe cambodgien d’Angkor

Aujourd’hui je vous emmène en voyage, une exploration à travers les continents mais aussi dans le temps. Cap sur les reliques de l’Empire Khmer avec la cité d’Angkor !

Le Cambodge est une adresse privilégiée des amateurs d’histoire pour son complexe archéologique d’Angkor. Ce site remarquable était une capitale de l’Empire khmer. Il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cet endroit abrite de nombreux monuments qui méritent largement un détour pendant un séjour dans cette contrée. Parmi les joyaux à découvrir dans cette localité, il y a Phnom Bakeng. Cet édifice est le premier temple construit à Angkor. Il a été créé, selon les chercheurs, à la fin IXe siècle.

Cette structure sert de prototype pour les temples-montagnes khmers, très présents au Cambodge. Elle possède une forme de pyramide à 5 étages jonchés de 109 tours, dont 5, de taille imposante, symbolisant le mont Meru, la montagne sacrée des hindoues.

Le sommet du Phnom Bakheng était le lieu de prière des rois et des grands prêtres jusqu’en 928. Sur ce sanctuaire, les touristes auront une vue imprenable de la façade ouest d’Angkor Vat lors du coucher du soleil.

Cambodge : Angkor Thom, une citée royale d’Angkor

Angkor Thom est une destination à ne pas manquer durant une escapade au Cambodge. Cette ancienne cité royale, tout comme la ville de Pékin, un incontournable pendant un séjour en Chine, abrite de nombreux monuments historiques.

Elle fut créée par Jayavarman VII le souverain de l’Empire khmer. Sa construction a commencé à la fin du XIIe siècle lorsqu’Angkor fut saccagé par les Chams. Dans ce complexe, les touristes peuvent visiter le Bayon.

Cet édifice est le dernier des temples-montagnes d’Angkor. Il fut bâti au début du XIIIe siècle par Jayavarman VII. Il est très prisé des vacanciers pour ses tours à visages dédiés à Bouddha. Les globe-trotters ont également la possibilité de découvrir le Baphûon.

Cette structure en forme de pyramide à cinq gradins était un temple d’État. Elle fut conçue en 1060 pendant le règne du roi Udayādityavarman II. Elle abrite de nombreux bas-reliefs qui parlent du Ramayana. Par ailleurs, un détour à Angkor Thom est une occasion pour les routards de voir le Phiméanakas. Ce sanctuaire était, selon la légende, le lieu où le souverain s’unissait avec une déesse.

Angkor Vat, un joyau touristique du Cambodge

Angkor Vat est l’un des attraits touristiques majeurs du Cambodge. Ce complexe est le plus imposant des édifices d’Angkor. Il fut construit au début du XIIe siècle par le roi Suryavarman II. Cette structure combine deux styles traditionnels de l’architecture khmère à savoir le côté temple à galeries et l’aspect temple-montagne.

Elle fut élaborée pour ressembler au mont Meru, la demeure des divinités dans la mythologie hindoue. Ce site est l’un des sanctuaires les mieux préservés d’Angkor. En effet, il est l’unique centre religieux à avoir gardé sa fonction depuis sa conception.

Dans cette « huitième merveille du monde », les vacanciers pourront admirer de magnifiques bas-reliefs racontant divers contes comme le Ramayana et le barattage de la mer de lait. Les touristes auront également l’occasion de voir des portraits de Devatas. Ces images témoignent du raffinement de l’art khmer. À titre d’information, l’Angkor Vat est le seul monument cambodgien classé sur la liste du patrimoine en péril de l’UNESCO.

Et si vous appréciez l’architecture et les sites historiques, je vous conseille vivement de faire un tour en Birmanie ! Plus d’informations sur ce pays dans cet article.

Avatar

J’ai 23 ans, toutes mes dents et le clavier collé aux doigts. Ici, je parle de tout ce qui me passe par la tête en espérant transmettre des choses sympas aux curieuses que vous êtes !